Le réseau Répaar

 

L’ARPE Normandie anime la constitution d’un réseau régional d’acteurs pratiquant l’accompagnement à l’auto-réhabilitation (Réseau RéPAAR). Cette action s’inscrit dans une démarche nationale, à l’initiative de l’Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs et de l’Association Oïkos.

Pour en savoir plus sur les objectifs de ce réseau, téléchargez la plaquette de présentation Qui est concerné ?

 

Tous les professionnels qui utilisent ce mode d’intervention de manière ponctuelle ou régulière, à toutes les phases d’un projet.

Par exemple :

  • un professionnel du bâtiment, qui accompagne techniquement et en phase chantier un auto-constructeur/rénovateur,
  • une association qui organise des chantiers ARA pour tous types de bénéficiaires (chantier participatif, travaux de rénovation énergétique…)
  • une collectivité qui souhaite utiliser l’ARA comme outil de sa politique en faveur de l’habitat (lutte contre la précarité énergétique…)
  • et toutes les formules d’ARA observées sur le terrain et mobilisant de nombreux acteurs.

Le réseau est aujourd’hui composé d’une quinzaine d’opérateurs régionaux et a vocation à s’élargir tout au long de son déploiement. Si vous êtes intéressés à participer à cette démarche, n’hésitez pas à contacter Grégory Boulen, chargé de l’animation du réseau : repaar@arpe-normandie.com – 07 69 98 47 19

 

Les objectifs du réseau

 

Le réseau Répaar vise à identifier et à lever les freins (notamment économiques, organisationnels et assurantiels) afin de favoriser un développement sécurisé de l’ARA, dans le respect de la diversité des pratiques observées sur le terrain. Plusieurs groupes régionaux sont déjà en action.

Concrètement, plusieurs réunions sont prévues tout au long du projet, jusqu’en décembre 2018, pour partager expériences et expertises sur les réussites et les freins à la mise en oeuvre de projets et de chantiers en auto-réhabilitation accompagnée, afin d’imaginer collectivement, et en lien avec les autres régions françaises engagées sur ce projet, des solutions pour un développement sécurisé de l’ARA.

 

Ce projet bénéficie du soutien financier de :