Résumé du forum ECOfab 2017

RÉSUMÉ DE LA TROISIÈME ÉDITION DU FORUM ECOFAB

Encore une édition d’ECOfab a passé et nous sommes heureux d’une nouvelle réussite de l’évènement. Les différentes activités et ateliers ont été très enrichissants tant pour les participants que pour les organisateurs.

Journée du jeudi 11 mai

Cette année nous avons débuté l’évènement avec un tribunal des métiers. Toute la filière du bois a été remise en question par les stagiaires du dispositif REUSSIR du Greta de la Manche, accusant celle ci de ne pas être attractive. En réponse à ces accusations, des professionnels de tous corps de métiers se sont réunis pour débattre sur les avantages de la filière. Avec des arguments en béton ils ont convaincu les stagiaires et tout le public que contrairement aux idées reçues, ce milieu a tout pour plaire et que les métiers du bois représentent une réelle diversité ce qui permet à chacun d’y trouver sa place.

L’inauguration qui a suivi ce tribunal a été animée par les responsables du projet dont Sébastien Ruel, Co-président de l’ARPE; Valérie Nouvel, vice-présidente du conseil départemental de la Manche, Anne Hébert, vice-présidente du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin ainsi que Xavier Fontaine, Chef d’établissement support du GRETA de la Manche. Avant de se réunir autour d’un verre, les participants ont pu profiter de l’inauguration du nouveau parcours numérique mis en place sur le site du pavillon des énergies et qui permet de découvrir les matériaux utilisés lors de la construction du bâtiment ainsi que leurs caractéristiques et mise en oeuvre.

Journée du vendredi 12 mai

Lors de cette seconde journée nous avons accueilli plusieurs classes de collèges de la région. Grâce à des jeux et ateliers pratiques, les élèves ont appris comment concevoir une maison afin de profiter au maximum des apports d’énergie solaire. Un escape game leur a fait découvrir ou approfondir leurs connaissances sur le bois. Suite aux informations reçues dans les ateliers ils ont su reconnaitre un isolant écologique d’un isolant avec un fort impact environnemental et découvert l’efficacité d’une bonne isolation. Finalement, lors de l’atelier de terre crue, les plus courageux ont mis les mains dans la boue pour construire un mur en bauge ou en pisé et repartir défoulés et plein de nouvelles expériences.

Journée du samedi 13 mai

Le samedi était la journée destinés aux professionnels. Les participants ont pu assister à plusieurs ateliers pratiques. En début de journée, un atelier sur le carnet numérique du logement  leur a fait apprivoiser ce nouvel outil. Puis sur le temps du midi, lors d’un buffet, les professionnels se sont rassemblés autour d’un showroom des éco-matériaux pour ensuite continuer avec un second atelier sur la terre crue.

Journée du dimanche 14 mai

La journée grand public a attiré environ 300 personnes sur l’Écosite du Fleurion qui ont pu profiter des divers ateliers mis en place qui s’articulent autour de nos trois pôles:

  • Concevoir un projet de construction

    Dans ce pôle plusieurs activités étaient proposés dont la démonstration du programme gratuit Sketch Up qui permet de dessiner des plans de maisons en 3D pour mieux visualiser le rendu. Un autre logiciel était animé sur le forum permettant de simuler l’impact énergétique de travaux d’isolation sur une maison ainsi que d’en estimer les coûts de réalisation. De plus, plusieurs stands de professionnels étaient sur place afin de conseiller les particuliers sur leurs projets.

    • L’ARPE avec Vincent Doussinault, qui a une connaissance globale des techniques de la construction écologique et qui a pu aider lors du choix des travaux à réaliser. Écopertica, un centre de formation à l’éco-construction et à l’éco-vivre et spécialisé dans la filière du chanvre local étaient présents afin de conseiller et renseigner sur le choix des matériaux bio-sourcés. Ils proposaient sur leur stand des échantillons de ceux-ci.
    • Enerterre, une association aidant les propriétaires en situation de précarité énergétique. L’association leur propose des rénovations solidaires (à l’aide de chantiers participatifs) de maisons en terre.
    • L’Espace Info Energie qui informe sur la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables ainsi que sur la règlementation de ceux-ci et les aides financières disponibles aux particuliers.
  • Choisir les matériaux écologiques

    Ce pôle était composé de plusieurs activités ludiques afin de mieux connaître les matériaux existants et de les choisir avec soin. Bien évidemment, les stands de l’ARPE, Écopertica, Enerterre et de l’Espace Info Énergie sont tout autant inclus dans ce pôle car ils renseignaient sur les spécificités des matériaux bio-sourcés. En plus de ces conseils, le parcours numérique mis en place sur le pavillon des énergies offre des détails précis sur certains matériaux comme les techniques de mise en oeuvre ou encore les caractéristiques techniques. Un escape game sur toute la filière du bois, prêté par Professions Bois, immergeait les participants dans ce milieu pour en découvrir des détails et spécificités. En plus de ces activités mises en place pour l’évènement, les jeux, maquettes et panneaux explicatifs déjà présents sur le site du pavillon informent les visiteurs sur la construction énergétique et plus particulièrement sur la consommation énergétique.

  • Mettre en oeuvre

    Ce pôle permettait aux participants d’expérimenter et de participer à la réalisation de différentes constructions avec l’aide et les explications de plusieurs professionnels du bâtiment. Une première levée d’un mur en bauge a été réalisée sur la journée du vendredi (avec des classes de collèges de la région) et continué sur la journée du dimanche. Des étudiants de la formation du GRETA su l’éco-construction ont aussi expérimenté la réalisation d’un pilier en bauge qui a atteint une hauteur d’environ 1m20 à la fin de la journée. En plus du mur en bauge, les visiteurs du dimanche ont pu réaliser ou observer la création d’un début de mur en pisé. Dans d’autres ateliers ils ont pu assister à la réalisation d’une corniche en terre, à l’application d’un enduit terre sur une partie de mur ou encore la projection d’un enduit terre-chanvre. Enfin, la toiture de l’abri de moutons construit lors des éditions précédentes du forum a été continuée avec des bardeaux bois.

    Le petit plus: Le repas du midi ainsi que le goûter ont été réalisés avec Herbalou, cuisinière normande qui réalise des plats végétaux et biologiques avec des plantes médicinales et des fleurs comestibles.
Visualisez ci-dessous les photos prises pendant l'ECOfab 2017

Laisser un commentaire