Les aides accessibles pour les isolants en vrac

Une avancée importante pour l’utilisation d’isolants non industrialisés!P1020329

Jusqu’à présent n’étaient éligibles au crédit d’impôt que les isolants bénéficiant d’un ACERMI (certification privée). Le bulletin officiel des finances publiques de décembre dernier a modifié les règles du jeu. C’est maintenant au professionnel (qui doit être qualifié RGE) de prouver la performance thermique de l’isolant fournit. le professionnel pourra se baser sur les valeurs par défaut de la règlementation thermique. Les matériaux non industrialisés locaux qui ne bénéficient pas d’un ACERMI peuvent donc prétendre a des aides que ce soit concernant le crédit d’impôt transition énergétique ou bien les certificats d’économie d’énergie.

Peuvent être concernés par ces évolutions l’isolation de combles en bottes de paille, ou en laine de chanvre, l’isolation extérieure en bottes de paille, l’isolation intérieure en laine de chanvre ou laine de lin par exemple.

Laisser un commentaire